1,2 million de petites filles avortées chaque année dans le monde



Un rapport de l’ONU sur L'état de la population mondiale 2020, publié mardi, indique que la préférence pour les fils et la sélection en fonction du sexe sont à l’origine d’un déficit de naissances de plus de 142 millions de filles dans le monde, dont 46 millions de filles en Inde.

 

En Inde, chaque année entre 2013 et 2017, environ 460 000 filles ne sont pas nées en raison d’une sélection en fonction du sexe. La Chine (50 %) et l'Inde (40 %) représentent ensemble environ 90 % des 1,2 million de filles perdues chaque année en raison du fœticide féminin.

 

Dans le monde, une fille sur cinq est mariée avant l'âge de 18 ans. Les trois pratiques préjudiciables les plus répandues sont le mariage des enfants, la préférence pour les fils et la sélection en fonction du sexe, et les mutilations génitales féminines.


Sources: 

Hindustan Times, Sanchita Sharma (30/06/2020)