Nouvelle étude faisant le lien entre IVG et cancer du sein



 

 Une étude* conduite en Inde dans le Département de gastro-entérologie et l’Unité de nutrition humaine du All Medical Institue of Medical Sciences (AIIMSes), un groupe indépendant d’universités médicales publiques, à New Delhi, a été publiée dans le Journal indien du cancer confirmant d’autres études reliant le cancer du sein à la pratique d'une IVG.

 

Les docteurs, auteurs de l’étude, ont révélé que les femmes ayant eu recours à une IVG ont 6,26 plus de chance de développer un cancer du sein, par rapport aux femmes qui ont mené à terme leur grossesse. Cette étude met en lumière le fait qu’une interruption volontaire de grossesse affaiblit le tissu musculaire des seins, ce qui est une cause de sensibilité accrue aux cellules cancérigènes. Par ailleurs, il a été suggéré que l’état de prolifération cellulaire provoqué par l’IVG conduit également à une "sensibilité accrue à une carcinogenèse", c’est-à-dire à la naissance d'un cancer à partir d'une cellule transformée par plusieurs mutations.

 

Cette étude paraît juste après une autre, ayant eu l’ "effet d’une bombe", en Chine. Il s'agissait de celle du Dr. Yubei Huang, lequel avait publié une synthèse de plusieurs études sur le même sujet. Les résultats montraient que les femmes qui ont pratiqué une IVG augmentent de 44% leur risque de contracter un cancer du sein.

*Bhadoria A S, Kapil U, Sareen N, Singh P. Reproductive factors and breast cancer: A case-control study in tertiary care hospital of North India. Etude publiée in: Indian Journal of Cancer


Sources: 

 LifeNews.com (Steven Ertelt) 03/01/2014