La législation pro-avortement maintenue au Texas



 Ce mardi 25 juin, les sénateurs du Texas n'ont pas pu voter la loi interdisant l'avortement au-delà de la vingtième semaine de grossesse et visant à diminuer le nombre de cliniques pratiquant l'interruption volontaire de grossesse dans cet Etat. Et pour cause, la sénatrice démocrate de l'Etat du Texas, Wendy Davis, a procédé à une véritable "manoeuvre d'obstruction" en parlant pendant près de 12 heures pour empêcher le vote de cette loi limitant l'avortement. Le Sénat du Texas clôturant sa séance extraordinaire de 30 jours ce mardi à minuit, la loi aurait dû être votée avant minuit. Mais le long discours de la sénatrice au-delà de minuit n'a pas permis aux sénateurs de voter en temps et en heure: "selon le lieutenant gouverneur du Texas, David Dewhurst, les registres sont clairs: il était mercredi quand le vote s'est tenu, le rendant caduc".  

 

Ces derniers mois, plusieurs Etats américains sont parvenus à limiter l'avortement, comme le Dakota du Nord et l'Arkansas (Cf Synthèses de presse Gènéthique du 28/03/2013 et 08/04/2013). Leur objectif est que la Cour suprême des Etats-Unis revienne sur sa décision Roe v. Wade de 1973, décision qui a autorisé l'avortement dans le pays. 


Sources: 

 Lemonde.fr 26/06/27 - lapresse.ca 25/06/2013 - slate.fr (Cécile Schilis - Gallego) 26/06/2013 - Liberation.fr 26/06/2013 - radio-canada.ca 26/06/2013 -