Canada : La motion visant à définir la notion d’être humain débattue cette semaine



Un député canadien conservateur, Stephen Woodworth, a déposé une motion visant "à créer un comité parlementaire pour étudier la définition de l’être humain". Cette motion, qui avait été déposée le 26 avril 2012 (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 16/04/12), sera débattue ce vendredi 21 septembre 2012, à la chambre des communes, et "soumise au vote la semaine prochaine".

Lundi 17 septembre 2012, au cours d’une conférence de presse, ce député "a prononcé un vibrant plaidoyer […] en faveur de son initiative, qui, il le reconnaît, pourrait bien être défaite dès la semaine prochaine". Il a précisé : "A ce stade-ci, je ne crois pas que j’arriverai proche de l’exigence de 50% pour faire adopter cette motion. Mais je veux continuer à rencontrer des députés et à les convaincre", bien que "le premier ministre Harper a […] annoncé qu’il voterait contre cette motion".
Le député a également dénoncé l’actuel article 223(1) du Code criminel qui dispose qu’un enfant "devient un être humain au sens de la présente loi lorsqu’il est complètement sorti, vivant, du sein de sa mère". Pour le député, cet article "déshumanise et exclut une classe entière de personnes" et "est une ‘atteinte aux principes des droits universels de la personne’ ". Enfin, il a ajouté : "si nous avions une loi qui déshumanisait et excluait n’importe qu’elle classe de personne autre que les enfants avant la naissance, tout le monde reconnaîtrait immédiatement à quel point c’est scandaleux. […]. Personne n’est en sécurité si des lois comme celles-ci sont considérées comme légitimes".


Sources: 

Quebec.huffinghtonpost.ca (Fannie Olivier) 17/09/12 – lapresse.ca (Hugo de Grandpré) 17/09/12