Avortement: le ministre de la justice espagnol veut "rapidement" modifier la loi



Confirmant la volonté de l'actuel gouvernement de modifier la loi en vigueur sur l'avortement, (Cf Synthèse de presse Gènéthique du 21/01/2012), le ministre de la Justice espagnol Alberto Ruiz Gallardon a déclaré, ce lundi 15 avril, vouloir "rapidement" présenter un projet de loi. En estimant que "le risque pour la santé physique et psychique ne peut être considéré comme prétexte pour ne pas protéger la vie" du foetus, le ministre de la justice a déclenché une polémique. 

 

Peu de temps après, le président de la conférence épiscopale espagnole a demandé "une réforme urgente" de l'actuelle législation. Celle-ci, issue de l'ancien gouvernement socialiste, autorise, depuis 2010, "toute femme à avorter jusqu'à 14 semaines de grossesse (et jusqu'à 22 semaines pour raisons médicales majeures)". 
 


Sources: 

AFP 17/04/2013 - La Croix 18/04/2013 - tempsreel.nouvelobs.com 17/04/2013